AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]

Aller en bas 
AuteurMessage
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 18:26

Titre : Sombre Destinée [pas sûre encore je verrai au fur et à mesure^^]
Type du projet : une nouvelle quelque peu tragique basé sur les vampires... [ pour suivre un peu le thème quand même x) ]
Nombre de pages par numéro : 5/10 pages
Histoire : la trame de l'histoire est une enfant abandonnée qui va être recueillie par une famille dans un petit village. Mais il va commencer à se passer d'étranges phénomènes autour de celle-ci, jusqu'au jour où la jeune fille va comprendre qui elle est en perdant le contrôle d'elle-même. Elle va tuer tout le chien de la famille et sucer le corps de la pauvre bête. Elle cachera à sa famille, et se forcera à sourire. Ne voulant pas tuer, elle va essayer de contenir ses instincts et essayer d'être amical avec tout le monde. Mais commençant à mourir et ne voulant point cela, elle va perdre son propre contrôle et va tuer des villageois, dans ceux-ci sa mère adoptive sera tuée. La vampire ne pouvant s'en remettre d'être un pareil être, n'arrivant plus à garder le contrôle sur elle-même et chasser par les villageois ira se suicider à l'endroit où elle fut abandonnée pour des raisons mystérieuses...


Tout est basé sur la psychologie de la jeune vampire ^^ C'est une histoire courte, je suis contente d'avoir trouvé une idée courte pour une fois x)

Bon il fallait au moins une nouvelle [ sur le Samain conseillé] donc je vais faire ça ^^ en espérant que ça vous plaira^^

Je l'écris et vous la met au fur et à mesure, puis je terminerai dans l'autre topique quand j'aurai vos avis Wink

Sombre Destinée


Un petit rayon de soleil se laissait percevoir à travers le feuillage de la forêt sombre. Alors qu’il avait déjà réussi à percer les épais nuages qui parsemaient le ciel il disparut au contact d’un chêne. En même temps que cet étrange fait, le ciel se mit à gronder, un orage était proche, une catastrophe arrivait. Bien plus vite que l’on ne pouvait le penser. Tout à coup, des pas se firent entendre, ils se dirigeaient en direction du vieux chêne. Ceux-ci semblaient comme guider par une étrange mélodie qui annonçait un grand bouleversement dans la vie de l’humain qui était maintenant devant l’arbre. L’humain en question n’était autre qu’une belle jeune femme, d’environ une trentaine d’années. Ses longs cheveux noirs virevoltaient au gré d’un souffle glacé. Les yeux noisette de la femme s’arrêtèrent brutalement sur le pied du chêne. Un petit être était là, sous le feuillage de l’arbre, à l’abri des quelques gouttes qui commençaient à se faire sentir. Ses bras entouraient ses jambes qui étaient elle-même repliées contre son torse comme pour exprimer son mal-être. La jeune femme à sa vue, laissa tomber une larme. Elle prit le châle qu’elle portait et le mit autour du petit être comme pour le rassurer, lui montrer de l’affection ainsi que pour lui montrer qu’elle allait le protéger.

***

La jeune femme sortit enfin de la forêt sombre, l’enfant dans ses bras, elle coupa à travers champs en courant comme si une bête était prête à lui voler la vie. Elle arriva finalement dans un petit village, chaleureux d’apparence, la femme savait très bien où elle se rendait, et ne faisait pas attention aux regards haineux que lui lançaient les villageois. Ceux-ci ne semblaient guère amicaux, au contraire, on aurait dit que la plus grande menace n’était autre que eux. Prêts à surgir du néant, avec un objet tranchant comme une faux, une hache ou bien un couteau, pour vous assener des coups jusqu’à ce que vous en perdiez la vie. Mais cela n’était ni la destinée de la jeune femme, ni celle de l’enfant qui bercée par la cadence rapide de la femme se demandait ce qu’il lui arrivait. La femme ralentit son allure, elle commençait sûrement à être fatiguée. Il faut dire qu’elle avait déjà beaucoup marché, et courut, du vieux chêne au village. Elle arriva enfin devant une maison de taille moyenne, on pouvait remarquer une sorte de grange derrière celle-ci. Il y avait sûrement des animaux de ferme. La femme fatiguée poussa la porte d’entrée de la demeure quand soudain…

***

Son regard croisa celui d’un homme, il semblait dans la même tranche d’âge que la jeune femme. Il ne dit rien, mais il lança un regard emplit de haine au petit être qui était dans les bras de la femme, puis il sortit de la maison en bousculant celle-ci. Elle soupira tristement, elle se doutait que son mari allait réagir de la sorte, il n’avait jamais voulu d’enfant et n’en voudrait sûrement jamais par la suite. Mais une fois de plus, elle se moquait bien de son avis, elle comptait s’occuper de l’enfant. Alors qu’elle lui soulevait la grande mèche qui lui cachait le front pour lui faire une tendre caresse, elle eut un choc. Une étrange marque semblait profondément incrustée dans le front de l’enfant. Elle ne savait que faire, que penser…L’enfant avait sûrement été abandonné pour cette raison, tout s’expliquait. Elle son courage à deux mains, même si elle avait l’impression de pactiser avec le diable, et monta le petit être dans sa nouvelle chambre. Une fois arrivé, elle déposa l’enfant sur le lit. Une fois son châle reprit, elle décida de lui enlever ses vêtements pour les lui laver. Ceux-ci semblaient imprégnés de sang, de sang encore frais. Une sensation macabre la fit frissonner.

***


Qui était donc le petit être qui se trouvait devant elle ? Pourquoi tout ce sang ? Quelle était donc cette marque qu’il possédait au front ? Pourquoi était-il abandonné ? La jeune femme ne savait rien de tout ça. Elle aurait aimé pouvoir répondre à ces questions, mais elle ne pouvait pas, et, sa conscience lui disait qu’il ne valait mieux pas qu’elle sache, tout du moins si elle voulait l’élever… Après avoir lavé les vêtements de l’enfant, tout en réfléchissant à ces diverses questions, elle retourna auprès de celui-ci. Il s’était calmement endormi sur les beaux draps rouges du lit. La nuit commençait à tomber, la jeune femme borda donc le petit enfant et lui fit une petite bise d’affection, puis elle le laissa se reposer tranquillement. Avant de descendre, elle prit soin de fermer à double tour la porte de la chambre. Tout en descendant les escaliers de la petite maison, la femme réfléchissait à un prénom pour le petit être. « Saya ! » s’échappa de la bouche de la jeune femme. Voilà comment elle allait nommer l’enfant. Les secondes, les minutes, les heures, les jours, les mois, les années allaient maintenant pouvoir s’écouler doucement et paisiblement pour la nouvelle petite famille… Jusqu’à un jour, où la destinée de l’enfant se révèlera…

***

L’enfant ou plutôt la jeune fille avait grandie dans la bonne humeur. Sa mère avait toujours été gentille et compréhensive envers elle. Malgré tout, les habitants la traitaient mal, et allaient jusqu’à l’insulter. Ils avaient pour excuse le fait que des étranges faits se passaient autour d’elle. L’une des rumeurs qui se disaient dans le village était qu’un jour, la jeune fille serait revenue du pré qui avoisinait la forêt avec un petit bouquet de roses. Elle adorait les roses, elle se sentait comme comprise par celle-ci, par contre, elle ne savait pourquoi elle ressentait ce sentiment. Lorsqu’elle se mit à traverser la grande place du village, des habitants prétendent avoir remarqué du sang sur ses mains, et ce même sang aurait semblé faire périr les pauvres roses qui à peine éclosent se fanaient petit à petit pour finalement devenir poussière dans les mains de Saya. La famille de celle-ci avait bien sur niée le fait, il ne pouvait faire autrement. Mais la mère savait très bien la vérité, sa fille avait beau sembler normale d’apparence, comment aurait-elle pu l’être avec une telle marque au front et un tel passé ? Malgré tout, préventive elle avait cachée la marque avec un grand bandeau noir, de peur que les villageois traitent encore plus mal sa fille en l’insultant de sorcière, de démon ou d’autres choses bien moins agréables à entendre s’il la voyait…

***

Il y avait maintenant déjà un mois, que Saya avait quinze ans. Elle était devenue une belle jeune fille. Sa chevelure, étrangement blanche, faisait ressortir à merveille ses yeux de la couleur du sang. Elle portait une sorte de foulard noir, décoré de quelques enluminures, pour cacher sa marque aux regards hostiles des villageois. Elle était très mature, on avait beau se moquer d’elle, elle ne répliquait pas, et faisait comme si de rien n’était, en cachant au plus profond d’elle ses sentiments les plus sombres. Elle souriait à tout le monde que ce soit à sa famille, à ses amis, aux villageois, à ses compagnons de ferme. A cause de cette habitude, on aurait pu la croire naïve et simple. Etait-ce réellement le cas ? Ou n’était-ce qu’une facette servant à cacher la vérité ? Le destin de Saya s’approchait et commençait à se révéler aux yeux de la jeune fille.

***



Alors qu’elle rentrait de ses cours traditionnels, elle eut soudain une sorte de haut le cœur. Elle n’arrivait plus à respirer, elle avait mal, elle souffrait, sa poitrine la brûlait. Les habitants du village s’approchèrent d’elle, l’ayant remarquer, ils la regardèrent avec mépris, et commencèrent à lui dire des injures. Saya sous toute cette haine, étouffait encore plus, elle ne comprenait pas pourquoi on lui vouait une telle haine. Qu’avait-elle fait à la fin ? Elle aurait aimé le savoir, mais elle savait très bien que l’on ne lui dirait jamais. Les gens semblaient être devenus des bêtes, ils la bousculaient, essayaient de la blesser. Cette douleur qu’elle ressentait, d’où provenait-elle ? Soudain, une silhouette masculine se fit à voir, elle se glissa facilement parmi les villageois, ce n’était autre que le père de Saya. Il lui prit la main, et la sortit de l’attroupement hostile. Il ne s’arrêta pas, et partit en direction de la demeure de la famille. « Saya ! » laissa échapper l’homme. Son ton était agressif, tout le monde était agressif envers la jeune fille. Cela lui provoquait une souffrance intérieure. Elle le savait très bien, elle était détestée, détestée de tous. Mais tout ce qu’elle voulait elle c’était vivre ! Vivre et être aimer…elle ne voulait blesser personne avec des propos hargneux, elle voulait être gentille. Si elle souriait tout le temps, c’était car inconsciemment, elle voulait distribuer de la chaleur autour d’elle, s’agrippant au maigre espoir que l’on pourrait lui en rendre. Mais cela était impossible…

***

Arrivée devant la porte de sa maison, Saya rentra, elle n’allait pas mieux, cette douleur lui transperçait la poitrine, comme si quelque chose en elle changeait, se modifiait pour finalement naître. Quelqu’un descendait en trombe l’escalier de bois frêle qui donnait dans la pièce principale de la demeure. Ce n’était autre que la mère de Saya, la seule personne qui lui montrait de l’affection, la seule personne qui l’aimait. Malgré, cette souffrance qui l’étreignait, la jeune fille se força à sourire. C’était comme un mensonge qu’elle disait à sa mère, celle-ci dû remarquer qu’elle n’allait pas bien, elle s’approcha d’elle. « Saya… » lui dit sa mère inquiète. Elle la prit dans ses bras, serra fort l’enfant qu’elle avait élevé. Quand tout à coup, son étreinte fut rompue par Saya elle-même. Elle venait de repousser sa mère, mais ce que la jeune fille à la chevelure d’argent voyait surtout c’était qu’elle venait de rejeter la seule personne qu’elle aimait vraiment et qui l’aimait en retour. Le seul être humain qui lui donnait de la chaleur, qui lui souriait, qui lui apprenait des choses…

***

Sa mère la dévisagea, elle ne comprenait sans doute pas pourquoi ce geste. Elle baissa son beau visage qui commençait à être altéré par le temps. « Tu… » elle ne dit rien de plus, et partit de la pièce, en laissant la jeune fille seule. Celle-ci était torturée par la douleur. Mais ce n’était pas la raison qui l’avait fait rejeter sa mère, la vraie justification de cet acte était beaucoup moins simple, était beaucoup plus torturée, sombre et noire. Lors de l’étreinte, elle avait eu envie de mordre sa mère, de lui voler son sang, elle avait eu envie de la faire souffrir, de la torturer jusqu’à ce que sa mort advienne. Saya avait peur, peur de ce qu’elle avait failli faire, si elle avait laissé ses instincts prendre le dessus, elle aurait fait un véritable carnage. Mais encore elle s’en serait moquée si c’était un simple villageois, mais avoir pensé cela de sa propre mère ! De la personne qu’elle aimait le plus, de la personne qui lui permettait de vivre. La jeune fille était terrorisée…Elle comprenait enfin ce qu’elle était, ce que signifiait sa marque, elle comprenait tout et cela l’effrayait. Elle était apeurée par sa propre existence, par sa propre vie…

***
Saya ne savait que faire, elle était devenue, ou non elle était depuis le jour de sa naissance, une bête à visage humain. Les villageois appelleraient ça plus communément, un vampire. Elle se mit à se souvenir ce que l’ancien du village leur avait dit lors d’un cours. Ce serait une race mythique. Elle disposerait d’une puissance colossale, de réflexes, de concentration, d’un sixième sens, de différents pouvoirs, ainsi que d’endurance, de force physique, d’invulnérabilité et surtout de leurs crocs pour sucer le sang. Mais le plus terrifiant chez les vampires, n’était autre que cette force à l’état brut, de cette violence bestiale obéissant à des instincts de survie plus que répugnants. Ils sont capables de déchiqueter un humain comme une vulgaire feuille de papier. Pour résumer, un combat au corps à corps avec un vampire ne peut déboucher que sur une mort lente et assurée. Les paroles de l’ancien qui résonnaient dans la tête de la jeune fille ne la rassuraient guère. Si elle voulait survivre, elle ne pourrait toujours contenir ses instincts…

_________________


*Motivée, motivée ! > < *


Dernière édition par le Jeu 19 Juil - 23:33, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
H[i]N[o]

H[i]N[o]

Nombre de messages : 221
Age : 26
Localisation : A Micromania avec ma femm3 et Toya-kun !
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 18:50

Roooh c'est trop triste enfin, quand on lit le résumé c'est pas joyeux joyeux mais sa péte quand même Smile
j'aime beaucoup Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanta-girl06.skyblog.com
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 18:53

Mirki^^

voui la plupart des nouvelles sont pas très gaies ^^° et la mort ets un bon moyen de finir rapidement chez moi XDDD donc c'est parfait pour une nouvelle x]

Mais je vais essayer de faire gaie quand même jusqu'à un certain moment où tout va s'écrouler x]

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
Yuna

Yuna

Nombre de messages : 20
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 22:01

J'aime bien ta nouvelle Ayu^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 22:18

Marki ^^

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
- Mow -
Admin
Scénariste & Divers
AdminScénariste & Divers
- Mow -

Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dijon... Nah T_T Nice
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 22:49

Sucer le corps du chien ? >< XD
Enorrmme ton histoire saranouchetteuuhh (LLL)

_________________
* Row ! You seven more miles to go...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mowinthesky.skyblog.com
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 22:53

XDDDD j'avais envie de marquer ça ptttdrrr

maaaarchi (LLL)

*-*

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
- Mow -
Admin
Scénariste & Divers
AdminScénariste & Divers
- Mow -

Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dijon... Nah T_T Nice
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 22:58

Ptdrrr ^^ OOOOOOOOOOOOO ====> 01 02
C'est toi qu'a fait ces horribles choses ? XD

_________________
* Row ! You seven more miles to go...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mowinthesky.skyblog.com
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Mer 18 Juil - 23:04

x]

jlé trouve pas horrible mwa x]

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Jeu 19 Juil - 15:43

~ Rajout d'un paragraphe ~

~ Rajout d'un paragraphe ~

~ Rajout d'un paragraphe ~

~ Rajout d'un paragraphe ~

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
Yuna

Yuna

Nombre de messages : 20
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Jeu 19 Juil - 22:28

J'aim3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Jeu 19 Juil - 22:47

Marki <3

j'ai rajouté un paragraphe^^

*motivée pour l'écrire XD*

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
~ Ayu ~
Admin
Dessinatrice&Divers
AdminDessinatrice&Divers
~ Ayu ~

Nombre de messages : 446
Age : 26
Localisation : Dijon^^
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   Jeu 19 Juil - 23:31

~ Rajout de deux paragraphes ~

_________________


*Motivée, motivée ! > < *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-hime.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[littérature] Sombre Destinée [pas sûre encore^^°]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz : Les méchants de la littérature à l'honneur
» Les héros et héroïnes de la littérature que vous n'aimez pas du tout du tout!
» Projet : Li-Qué-Fasc - Littérature Québécoise en Fascicules
» Littérature frénétique
» Travail et littérature (Anti)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kawaii Yume :: Fanzine :: • Projets •-
Sauter vers: